Consolons la Terre

Il est des êtres qui pensent que tout est normal, qu’il en a toujours été ainsi en cette saison et que donc, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Si vous êtes de ceux-là et que le temps qui se déchaine ne vous alarme en rien, c’est que vous n’êtes sans doute pas prêts à voir ce qui est. Vous êtes dans le déni et je comprends que ce soit difficile à accepter, mais la réalité est que nous en sommes là, inévitablement.
La nature nous parle chaque jour, elle brûle, elle gronde, elle pleure. Chaque heure est différente passant d’un extrême à un autre. Ne le comprenons-nous pas ? Ne la sentons-nous pas, notre Terre, si chère à nos coeurs ? Doit-elle passer au stade supérieur ? Elle le fera, sans aucun doute, afin que nous devenions sage et que nous la respections. C’est la moindre des choses, nous lui devons nos vies.
Consolons notre mère, la Terre, il est encore temps, mais pour si peu de temps.