Esprits de la forêt

 

 

En ce début d’automne, les jours sont particulièrement doux et le soleil est encore très présent un peu partout. Pourtant, nous entrons dans la période la plus sombre de l’année : Samhain.

Comme vous le savez certainement, c’est le moment où la frontière entre le monde des morts et celui des vivants est la plus fine. Pour ma part, c’est la période idéale pour prendre le temps de communier avec la nature et avec ceux qui ont quitté notre terre.

À cette époque de l’année et encore plus que d’ordinaire, j’aime aller marcher en forêt pour contempler les couleurs automnales et m’imprégner des odeurs boisées.

J’ai aussi coutume de faire des petits rituels avec les esprits bienveillants de la forêt. C’est une manière plus naturelle pour moi de prier mes défunts, humains comme animaux, et de les remercier d’avoir été présents pour moi et de m’avoir transmis leur savoir, leur sagesse, leur Amour.

Cette période me permet également de réaliser Ô combien nous faisons partie intégrante du cycle des saisons. À l’image de la nature qui revient plus belle au printemps, nous freinons notre rythme de vie et restons plus souvent à l’intérieur en attendant les beaux jours.

C’est souvent à ce moment là que j’écris et compose le plus.